Un premier bloc de la future Lorraine, seconde FREMM à capacités de défense aérienne renforcées de la Marine nationale, a été posé dans la forme de construction de Naval Group à Lorient, d’où est sortie l’Alsace le 18 avril. Cela marque le début de la phase d’assemblage du bâtiment, qui sera constitué de 10 anneaux pour le flotteur et 6 blocs de superstructure. Trois autres s’y ajouteront (les mâts et la cheminée) une fois la frégate mise à l’eau. A l’été 2021 son équipage sera constitué en vue d’une livraison en 2022 et d’une admission au service actif d’ici 2023.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Mer & Marine