La marine chinoise a invité d’autres pays à envoyer un porte-avions participer le mois prochain aux célébrations de son 70è anniversaire. L’objectif est de renforcer les liens avec ses partenaires militaires et ses homologues, selon des analystes qui surveillent les événements dans les forces armées chinoises.

La revue revue sera l’un des événements les plus importants organisés cette année par l’armée chinoise pour marquer le 70è anniversaire de sa fondation.

La marine chinoise, dont les activités en mer de Chine du Sud sont très surveillées, utilise l’occasion pour présenter à ses homologues une image plus amicale.

« La parade navale donnera l’opportunité de polir l’image de la marine chinoise, de se présenter comme plus amicale et désireuse de maintenir la paix. Le Président Xi Jinping, qui préside la Commission Centrale Militaire, devrait présider l’événement, » explique une source chinoise.

« Il est très probable que la marine française enverra le mois prochain le porte-avions Charles de Gaulle. Et la Russie envisage aussi d’envoyer l’Amiral Kuznetsov participer aux célébrations, » indique la source.

La présence du Kuznetsov, le seul porte-avions russe, sera très surveillée par les observateurs militaires puisque le bâtiment a été lourdement endommagé en octobre dernier par la chute d’une grue qui a provoqué un trou dans la coque.

Selon un analyste chinois, les 2 porte-avions chinoise, le Liaoning et le Type 001A, qui était de retour lundi dernier dans un chantier de Dalian après une semaine d’essai en mer, devraient participer à la revue navale.

« Le défilé de cette année devrait être le plus important dans l’histoire de la marine chinoise. Il s’agit de montrer la modernisation de la marine au cours des dernières années, » explique un analyste. « Un nouveau type de destroyer, le Type 055 destiné à escorter le porte-avions Type 001A, et une nouvelle générations de navires amphibies devraient être présentés pour la première fois. »

« Il est même possible que la Chine présente son SNLE Type 094. Il est connu pour être bruyant et très facile à détecter, aussi Pékin développe désormais un SNLE plus moderne, le Type 096, » indique une source.

Le défile se déroulera le 23 avril en mer Jaune, au large de Qingdao (Province de Shandong). Le ministère chinois de la défense a confirmé que plus d’une douzaine de pays avaient été invités à participer. Le Japon et la Corée du Sud auraient confirmé l’envoi de navires pour participer à la revue.

Référence :

South China Morning Post (Hong Kong)