Le navire océanographique Pourquoi pas ? a quitté la Seyne-sur-Mer le 7 février pour débuter, dans la nuit qui a suivi, la première phase de la nouvelle campagne de recherche du sous-marin Minerve. Ce dernier a pour mémoire coulé avec ses 52 membres d’équipage au matin du 27 janvier 1968, à une vingtaine de de kilomètres au sud du Cap Sicié, près de Toulon. L’épave se trouverait à environ 2300 mètres de fond. Décidée par la ministre des Armées Florence Parly, qui répond là à une demande récurrente des familles des marins disparus, cette nouvelle campagne doit tirer profit des progrès technologiques intervenus ces dernières années en matière de recherches sous-marines. Elle se déroulera en deux phases. Une première de courte durée ce mois-ci et une seconde, plus longue, prévue en juillet.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Mer & Marine