Manque de considération, sous-effectifs : une source évoque une situation tendue à la base aéronautique navale, près de Lorient (Morbihan). Le pacha apporte une réponse.
Est-ce l’œuvre d’un lanceur d’alerte ? C’est en tout cas une voix qui met en garde sur des « conditions de travail » au niveau du contrôle aérien à la base de Lann-Bihoué, près de Lorient (Morbihan). La Marine nationale peinant à recruter, il y a un nivellement par le bas. Les rares élèves qui font la formation à l’Enac à Toulouse ne sont pas assez compétents.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Ouest-France