La Chine doit disposer d’"au moins trois porte-avions" afin de protéger ses côtes et de sécuriser son territoire, a estimé mercredi Zhang Junshe, expert et officier de haut rang de la marine chinoise, ont rapporté des médias locaux. "Notre pays a un littoral long de 18.000 kilomètres. De plus, notre économie se tourne vers l’extérieur et nos intérêts à l’étranger grandissent", a expliqué M. Junshe, membre de l’Institut de recherche navale.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

L’Expression (Algérie)