Dans la nuit du 13 au 14 décembre, le patrouilleur Arago des Forces armées en Polynésie française, a prêté son concours à une goélette victime d’une avarie de propulsion au large de l’archipel des Tuamotu.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Polynésie 1ère