Le samedi 27 octobre 2018, le patrouilleur Arago a accosté à Papeete, sur l’Île de Tahiti, au retour de sa mission « Pacifique Aito 2018.3 ». D’une durée de 26 jours, cette mission était divisée en plusieurs volets. Quatre semaines plus tôt, c’est accompagné du remorqueur portuaire côtier Manini et du patrouilleur de la gendarmerie maritime Jasmin que la patrouilleur avait appareillé de Papeete. Objectif : déposer les troupes du Régiment d’infanterie de marine du Pacifique – Polynésie et des Marines américains à Moorea, dans le cadre de l’exercice interalliés « Koa Moana ».

Retrouvez l’article sur le site.

Référence :

Marine Nationale