En Polynésie, nous sommes nombreux à être persuadés que les bateaux de pêche étrangers se servent dans notre zone économique exclusive (ZEE) comme dans un buffet à volonté. Nos pêcheurs voient des navires chinois croiser au large de nos îles. Les associations de protection de l’environnement publient des photos de cales de navires taiwanais ou coréens en escale à Papeete, pleins à ras-bord de thons, d’espadons, de mahi mahi, et crient au vol organisé de nos ressources... Pourtant, les autorités affirment que la surveillance de notre espace maritime est sans failles et que pas un seul navire étranger n’oserait braver l’autorité française dans la ZEE polynésienne. Un message qui peine à être entendu.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Tahiti Infos