Au moment où certains prenaient cet été un repos légitime, les 109 marins de l’équipage bleu du Terrible effectuaient la 500e patrouille d’un SNLE, assurant la permanence à la mer de la dissuasion. Cette permanence est la traduction concrète d’une volonté politique, exprimée sans discontinuité par tous les présidents de la République, depuis le général de Gaulle jusqu’au Président Macron qui, en s’adressant le 4 juillet 2017, en mer, aux marins du Terrible, leur rappelait qu’ils « servaient les intérêts supérieurs de la Nation ».

Retrouvez l’article sur le site.

Référence :

Marine Nationale