Alors que les quatre premières femmes sous-mariniers viennent de rentrer de leur première patrouille, la Marine nationale a décidé d’adopter la mixité pour un second équipage de sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE). Ces officiers féminins, en cours de formation, devraient intégrer dans les prochaines semaines l’équipage de leur futur bâtiment.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Mer & Marine