Selon le quotidien Asahi Shimbun, un consensus au sein du gouvernement japonais aurait abouti à la décision de convertir le porte-hélicoptères de classe Izumo en porte-avions. Cette décision s’accompagnerait d’une commande supplémentaire de F-35, dans sa version à décollage court, dont l’ordre de grandeur serait situé entre vingt et quarante unités, mais aussi de MV-22 Osprey.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

TTU