La marine indienne va relancer en janvier une nouvelle procédure pour l’achat de 12 chasseurs de mines, après qu’aucune avancée n’ait été trouvée dans la conclusion d’un contrat entre le chantier de Goa et une compagnie sud-coréenne. La marine indienne a un fort besoin de chasseurs de mines pour protéger les voies de communication maritime. La Chine renforce ses activités navales en océan Indien et les relations entre les 2 pays sont très tendues.

« Nous publierons très prochainement un nouvel appel à manifestation d’intérêt pour le projet, » a indiqué le contre-amiral Shekhar Mital, président du chantier naval de Goa.

Le chantier a dû mettre fin aux discussions avec la Kangnam Corporation après des désaccords sur plusieurs sujets, en particulier les conditions de transfert de technologie.

Cet appel sera probablement envoyé à plusieurs grandes compagnies de défense qui construisent ces chasseurs de mines.

A l’origine, le chantier de Goa et la Kangam Corporation devaient construire 12 chasseurs de mines en Inde dans le cadre de l’initiative “Make in India” et devaient les livrer dans un délai de 9 ans après le lancement du projet.

Mais les 2 parties n’ont pas pu parvenir à un accord sur plusieurs points du projet.

Référence :

New Indian Express (Inde)