C’est une petite révolution dans la sous-marinade française : pour la première fois, quatre femmes - toutes officiers - embarqueront à bord du SNLE qui partira prochainement en patrouille. Comme d’habitude, la date du départ est tenue secrète, mais elle n’est pas très éloignée. Une patrouille dure une dizaine de semaines.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Secret Défense