Les marins du ciel, aux commandes de leur Falcon 50M et d’un Hélicoptère Panther, seront en démonstration en vol au Meeting aérien de Sainte Maxime, l’une des manifestations aéronautiques majeures de la région.

Au programme : samedi et dimanche prochains, durant l’après-midi, vols de démonstration des aéronefs de la Marine Nationale :
- d’hélitreuillage depuis un l’hélicoptère Panther de la flottille 36F ;
- de vol à basse altitude du Falcon 50M de la flottille 24F.

Le service de recrutement de la marine sera présent pour répondre aux questions de ceux que les carrières dans la Marine nationale intéressent.

Pour retrouver le programme complet de l’événement : http://freeflightworldmasters.com/


- Le Falcon 50M est un moyen militaire de la Marine nationale essentiel pour assurer la posture permanente de sauvegarde maritime (défense maritime du territoire). Il est mis en oeuvre par les équipages de la Flottille 24F depuis la base aéronautique navale de Lann-Bihoué dans le Morbihan.

Ses missions : surveillance (approches maritimes), recherche de renseignement, secours en mer, lutte contre les pollutions maritimes, surveillance et police des pêches, surveillance et lutte contre les trafics illicites (narcotrafic, piraterie, immigration clandestine).

- L’hélicoptère Panther est un aéronef particulièrement destiné à la lutte au-dessus de la surface, il est mis en oeuvre par la flottille 36F située sur la base aéronautique navale d’Hyères.

Ses missions : lutte antinavire (éclairage d’une force navale, désignation d’objectifs), appui-feu, lutte contre les trafics illicites, transport de troupes, secours en mer.

- L’aéronautique navale, ce sont 6 000 marins du ciel, qui, grâce à une double culture maritime et aéronautique, mettent en oeuvre près de 200 aéronefs au-dessus des mers. Ils contribuent à accomplir en permanence les trois missions principales de la Marine Nationale : la dissuasion, l’intervention et la protection. L’aéronautique navale constitue l’extension naturelle et nécessaire des capacités de projection et d’intervention de la flotte de la Marine nationale. Ses aéronefs, embarquant à bord des bâtiments porte-aéronefs ou opérant depuis la terre, apportent un concours décisif aux missions opérationnelles au large des côtes Française et plus généralement partout où les intérêts de la France sont menacés.

Source : Marine Nationale (CECMED)