Au cours de la 2è phase de l’exercice chino-russe Joint Sea 2017, un véhicule de sauvetage chinois s’est pour la première fois fixé sur un sous-marin d’une marine étrangère.

Au cours de l’exercice qui s’est déroulé du 18 au 22 septembre en mer d’Okhotsk, le sous-marin de sauvetage LR7 de la marine chinoise s’est accroché sur un sous-marin russe simulant un sous-marin en détresse sur le fond de la mer, rapportent des journaux chinois. Ces derniers précisent que la manœuvre a été effectuée en environ une heure.

Le sous-marin en détresse était probablement un sous-marin de la classe Kilo. Les articles chinois laissent entendre que le sous-marin était posé par 80 m de fond.

Pour l’exercice de sauvetage, la marine russe avait envoyé le navire de sauvetage Igor Belousov (Projet 21300), qui a déployé le submersible de sauvetage AS-40 (Projet 18270).

La marine chinoise avait envoyé le navire de sauvetage Changdao, classe Dalao - Type 926. La marine chinoise a mis en service depuis 2010 3 bâtiments de ce type, spécialement conçus pour soutenir des submersibles de sauvetage.

Le Type 926 accueille un submersible LR7, construit par la société britannique Perry Slingsby Systems et mis en service en 2010. Le LR7 peut transféré jusqu’à 18 sous-mariniers.

Référence :

Jane’s (Grande-Bretagne)