En contrepartie des 51 % du chantier naval civil STX France, l’italien Fincantieri s’engage, selon nos informations, à une future alliance dans le militaire avec Naval Group.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Les Echos