A quoi joue l’exécutif sur le budget défense ? Alors qu’Emmanuel Macron et Edouard Philippe n’ont cessé de répéter l’objectif d’un budget de défense à 50 milliards d’euros en 2025 (soit 2% du PIB), ce qui signifie une augmentation de 17,3 milliards d’euros en huit ans, c’est l’option inverse que semble avoir retenu Bercy dans ses arbitrages pour le budget 2017. Dans le cadre de la chasse aux 5 milliards d’euros destinée à tenir l’objectif d’un déficit de 3%, le ministre du Budget Gérald Darmanin a indiqué ce matin dans le Parisien avoir "demandé au ministère de la Défense de tenir le budget qui a été voté en 2017 par le Parlement, ce qui entraîne une réduction des dépenses de 850 millions d’euros."

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Challenges