L’unique porte-avions chinois en service, le Liaoning, est arrivé vendredi pour la première fois dans le port de Hong Kong, une démonstration de force moins d’une semaine après la spectaculaire visite du président chinois Xi Jinping dans l’ancienne colonie britannique.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Romandie (Suisse)