Un nombre croissant de sous-marins naviguant dans la région, la marine de Singapour a lancé un portail fournissant des informations en temps réel sur les dangers sous-marins, y compris les pipelines en eau profonde.

Ce nouveau portail d’informations sur la sécurité des sous-marins propose une carte type google du fond de la mer. Le colonel David Foo, commandant de l’escadrille des sous-marins, explique que le portail pourrait aider les sous-marins à naviguer au milieu des drones sous-marins et des exercices militaires.

Le chef de la marine, le contre-amiral Lai Chung Han, a souligné que le trafic commercial croissant, la présence de navires ayant des dragues de fond et de gros chalutiers, constituent une sérieuse menace pour la sécurité sous-marine.

Il y a actuellement plus de 200 sous-marins dans la région Asie-Pacifique, nombre qui devrait grimper à plus de 250 d’ici 2030.

L’augmentation constante du nombre de sous-marins et de pays qui en disposent, rend le partage d’informations encore plus important, explique le contre-amiral Lai.

Au cours des 15 dernières années, près de 20 incidents impliquant des sous-marins ont été rapportés.

Ce portail ne suivra pas les déplacements des sous-marins, mais uniquement ce qui constitue un danger pour eux. Les missions de sauvetage pourraient aussi être accélérées, le portail pouvant localiser le navire de sauvetage le plus proche.

Même s’il est encore au stade du développement (phase béta), le colonel Foo a indiqué qu’il y avait « beaucoup » de pays intéressés. La version finale pourrait être disponible en 2019.

Référence :

Today Online (Singapour)