Le corps des Marines, le groupe “Jeanne d’Arc” et des militaires japonais, français et britanniques participent pendant 3 jours à un exercice amphibie sur l’île de Tinian.

L’exercice a commencé lundi et se termine ce mercredi matin. Un raid amphibie est prévu ce mercredi, des Marines utilisant des engins de débarquement français pour débarquer dans le port de Tinian.

Selon le Maj. Tim Patrick, officier des relations publiques du Corps à Guam, l’objectif de cet exercice dirigé par la marine nationale est de s’entraîner à maintenir la liberté de navigation en mer de Chine méridionale et à développer la capacité d’effectuer un assaut amphibie avec une force multinationale.

Patrick précise que l’exercice implique 100 Marines, 800 militaires français, 25 soldats japonais et quelques Royal Marines britanniques.

La force terrestre a été transportée par le BPC Mistral, et amenée à terre par des hélicoptères Merlin britanniques et des embarcations françaises.

« Cet exercice renforce notre capacité amphibie au niveau tactique afin de maintenir le caractère adaptatif et létal de nos forces, » a-t-il ajouté.

A la fin de l’exercice, les forces vont réembarquer à bord du Mistral, et rejoindre Guam avant de revenir finalement au Japon pour y débarquer les forces américaines et japonaises.

Référence :

Marianas Variety (Etats-Unis)