Cherbourg devrait largement bénéficier des retombées de la construction de 12 sous-marins pour la marine australienne confiée au chantier français DCNS. Selon les termes du contrat qui sera signé mardi, les sous-marins seront construits en Australie mais la part des entreprises françaises dans les travaux devrait représenter 8 Mds€ sur un total de 34 Mds€. Soit du travail pour 4.000 personnes durant six ans.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Normandinamik