La Marine nationale ne fournit plus, depuis peu, d’équipes de protection embarquée pour les thoniers français travaillant au large des Seychelles. « Le premier ministre a décidé de mettre fin à cette opération compte tenu de la baisse des actes de piraterie en océan Indien et du fait des nouvelles dispositions législatives sur la protection des navires sous pavillon français », explique l’amiral Christophe Prazuck, chef d’état-major de la marine.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Mer & Marine