L’exercice annuel de contre-terrorisme maritime Armor a débuté lundi au large du Cotentin et se poursuit jusqu’à vendredi. Le scénario choisi, selon les informations obtenues par le marin, est celui d’une fusillade nourrie comme celle qu’a connue le Bataclan il y a un an, l’Armorique de Brittany Ferries servant de navire plastron.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Le Marin