La machine de l’Ondée est à l’abri sous le hangar 1, pointe de Floride, farouchement protégée par le Musée maritime et portuaire. Encore dans son « jus » en attendant sa restauration et sa remise en service, ce trésor a été confié par l’association Amerami qui depuis 1975 s’attache à la sauvegarde du patrimoine maritime et fluvial. Cette machine a équipé le dernier navire à vapeur à chauffe au charbon de la Marine nationale, le SS Ondée.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Paris Normandie