Après avoir subi en 2015 une réduction de 41% du budget destiné à son programme de sous-marins, la marine brésilienne se dit optimiste pour la reprise du programme en 2017. Le projet de budget présenté au Congrès National prévoit une augmentation de 11 milliards de réals pour la défense, dont une partie sera investie dans les sous-marins.

Selon la marine brésilienne, les réductions budgétaires de ces 2 dernières années n’ont eu d’incidence sur la construction des sous-marins. elles ont conduit la marine à revoir ses priorités. La poursuite de la construction des sous-marins a été obtenue au détriment du complexe industriel d’Itaguaí. Le calendrier de livraison a été modifié, privilégiant les installations indispensables pour la construction des sous-marins.

L’effet de la crise économique qui a touché le Brésil a conduit Odebrecht — partenaire de la marine dans la construction du chantier naval et du complexe industriel — à réduire de personnes travaillant sur le chantier de plus de 4.000 à seulement 1.200.

Néanmoins, la marine affirme que le calendrier de construction des sous-marins n’a pas été touché par les réductions budgétaires.

Et si la livraison du 1er exemplaire, prévue au départ en janvier 2016, a été repoussée, c’est uniquement en raison de contre-temps technologies, tant du côté brésilien que de DCNS, dans le développement de pièces des sous-marins. Il est désormais prévu que le 1er sous-marin soit opérationnel en juillet 2018.

Référence :

Poder Naval (Brésil)