72e D-Day. Chaque année, fusiliers marins et commandos reviennent à leurs origines sur la Côte de Nacre. De quoi susciter des vocations. C’est le cas de Nicolas, 23 ans, fusilier marin depuis peu.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Ouest-France