Un chantier naval indonésien a constitué un groupe de travail avec une société française pour étudier les spécifications de Jakarta dans ce qui pourrait être un nouveau signe de l’intérêt du pays.

Le chantier naval indonésien PT PAL a constitué un groupe de travail avec DCNS dans le cadre d’un accord de gouvernement à gouvernement conclu en mars entre les 2 pays. Le groupe de travail comprend des représentants des secteurs public et privé.

L’Indonésie, le plus grand archipel au monde, ne dispose actuellement que de 2 sous-marins U-209 d’origine allemande, alors que des responsables de la défense indiquent que Jakarta a besoin d’au moins 12 sous-marins d’ici 2024 pour protéger ses eaux.

L’Indonésie désire acheter de nouveaux sous-marins. DCNS a approché Jakarta en offrant à la fois le nouveau sous-marin classique Scorpene 1000 ainsi qu’un système de combat pour réparer et moderniser les sous-marins actuels.

On ignore comment ce groupe de travail va affecter les projets actuels de l’Indonésie. Elle a déjà commencé en 2012 3 sous-marins à la Corée du Sud, qui doivent arriver en 2017.

Jakarta a aussi indiqué qu’il achèterait 2 sous-marins de la classe Kilo à la Russie, bien qu’il n’y eut aucun signe de contrat.

Référence :

Asia Pacific Report (Nouvelle-Zélande)