Trente milliards de dollars : les enjeux des nouveaux sous-marins australiens sont colossaux. Le Japon est dans les rangs. Mais un rapprochement entre Canberra et Tokyo, profitable aux Etats-Unis et néfaste à la Chine, accentuerait encore la polarisation à l’œuvre dans le Pacifique.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Le Temps (Suisse)