Extraction de cabines immergées, natation en tenue de vol, emploi des équipements de secours et de sauvetages… cinq cabines simulent un hélicoptère ou un avion de chasse. Ils reproduisent toutes les situations d’évacuation ou d’arrivée à l’eau en parachute. L’objectif : préparer les pilotes de chasse à une éjection en mer ou les équipages de patrouille maritime à évacuer leur avion en vol.

Chaque année, environ 1.200 stagiaires viennent acquérir les mécanismes de survie à un accident aérien en mer au sein du CESSAN (centre d’entraînement à la survie et au sauvetage de l’aéronautique navale), dans le Finistère.

Source : Ministère de la défense