L’État insulaire compte sur un transfert de technologie des États-Unis. Le chef des opérations navales de la marine américaine, Jonathan Greenert, a confirmé lundi que des discussions ont récemment eu lieu entre Taipei et Washington.

L’article est disponible sur le site du journal.

Référence :

Le Figaro