Contrairement à ce que laissait entendre il y a quelques mois la presse grecque, la dispute entre HDW et la Grèce sur le sort du sous-marin U-214 Papanikolis n’est toujours pas réglée.

Selon certaines sources, la marine allemande aurait proposé de faire naviguer le sous-marin en attendant qu’un client international lui soit trouvé. Un article indiquait la semaine dernière que le Portugal refusait le sous-marin. De précédents articles évoquaient la Pologne.

Les 2 parties étudieraient la possibilité de faire construire pour la marine grecque un sous-marin U-214 supplémentaire aux chantiers navals Hellenic Shipyards, en plus des 3 déjà commandés. De son côté, HDW deviendrait pleinement propriétaire du Papanikolis et le vendrait — en conservant le prix de la vente — sur le marché international.

Référence :

Vertical Edge Limited (Grande-Bretagne)