• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 19 décembre 2018.

Les 13 et 14 décembre 2018, le chef d’état-major de la marine, s’est rendu au Brésil pour participer à la journée du marin et à la mise à l’eau du premier sous-marin Scorpène construit par le Brésil. A l’invitation de l’amiral Eduardo Leal Ferreira, chef d’état-major de la marine brésilienne, l’amiral Christophe Prazuck s’est rendu au Brésil, sur la base navale d’Itaguaí, pour (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 8 septembre 2009.

Les contrats détaillés ont été signés le 3 septembre 2009 à Rio de Janeiro (Brésil), pour la fourniture à la Marine brésilienne de quatre sous-marins conventionnels et pour un vaste programme de Transfert de Technologie (TOT) comprenant l’assistance pour le design - sous l’autorité de conception de la Marine brésilienne - de la partie non nucléaire du premier sous-marin à (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 8 septembre 2009.

Alors que le bagad de Lann-Bihoué se produisait hier à Brasilia et que le SNA Saphir était en escale à Rio, comme prévu, la signature du contrat des sous-marins brésiliens a été officialisée, en marge d’une visite de Nicolas Sarkozy au Brésil. Stratégique pour la France, ce marché colossal, de plus de 6 milliards d’euros, ouvre d’importantes perspectives à (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 7 septembre 2009.

Les relations entre la marine brésilienne et HDW semblent s’être rompues. Des officiers de haut rang considère que l’entreprise allemande, constructrice de sous-marins classiques, a dépassé les limites du lobbying contre l’accord entre le Brésil et la France pour la construction d’un sous-marin nucléaire. Des insinuations de conflit d’intérêt lancées à la veille de (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 7 septembre 2009.

C’est aujourd’hui, en marge de la visite du président français au Brésil, que l’accord de défense conclu en décembre 2008 doit déboucher sur un contrat d’achat de sous-marins français. Le sénat brésilien doit autoriser le gouvernement à emprunter 6,1 milliards d’euros afin de faire construire quatre bâtiments du type Scorpène et un sous-marin nucléaire d’attaque, ainsi que (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 2 septembre 2009.

La commission des affaires économiques du Sénat du Brésil a autorisé le 1er septembre la signature d’un prêt de 4,3 milliards € auprès de banques françaises pour construire le premier sous-marin nucléaire du pays. La construction du sous-marin fait partie de l’accord de coopération dans le domaine de la défense signé en décembre dernier par les présidents Lula et Nicolas (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 28 août 2009.

Le ministre brésilien de la défense, Nelson Jobim, a annoncé le 27 aout que les 5 sous-marins que le Brésil construira en partenariat avec la France, seront prêts en 2021. Seront construits 4 sous-marins classiques et un nucléaire. Selon le ministre, qui s’exprimait au cours d’une audience publique de la Commission des Relations Extérieures du Sénat brésilien, le premier (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 28 août 2009.

Décidément, la presse brésilienne en général, et le quotidien O Globo en particulier, n’apprécie pas l’accord France-Brésil sur la vente de sous-marins. Mais chaque publication d’article est immédiatement suivi par un communiqué de presse incendiaire de la marine brésilienne rétablissant les faits. On peut donc s’interroger sur la compétence des journalistes brésiliens qui (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 28 août 2009.

Pour justifier l’achat de 4 sous-marins Scorpène, à DCNS, et d’une coque plus grande, dans laquelle serait installé un réacteur nucléaire en développement au Brésil, le ministre brésilien de la défense, Nelson Jobim, a déclaré qu’il n’avait pas conclu d’accord avec une entreprise concurrente, allemande, parce qu’il n’y aurait pas eu de transfert de (...)

  • Gilles Corlobé
  • Dernière mise à jour le 26 août 2009.

Le 7 septembre prochain, les présidents français et brésilien signeront les différents contrats concernant la construction de 4 sous-marins Scorpène pour la marine brésilienne.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 23 août 2009.

Le gouvernement brésilien paiera à DCNS 3,66 milliards € pour les 5 sous-marins qu’il achète à la France. Le chiffre correspond au cout de construction de la coque du premier sous-marin nucléaire brésilien (près de 2 milliards €) et de 4 sous-marins Scorpène classiques (415 millions € chacun), a annoncé la marine (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 août 2009.

Le président brésilien a coupé court à la polémique en ce qui concerne l’achat de 41 hélicoptères et de 4 sous-marins Scorpène, de technologie française.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 août 2009.

Lors d’une audience publique mardi dernier, marquée par l’absence des interlocuteurs de la défense nationale, l’accord avec la France pour l’acquisition des équipements et des technologies nucléaires destinés à la marine brésilienne, a été examinée par les députés de la Commission des Relations Extérieures et de la Défense (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 août 2009.

La marine brésilienne a envoyé à la Commission des Relations Extérieures et de la Défense Nationale une note rédigée par le Centre de relations publiques pour expliquer l’accord avec la France pour la construction d’un sous-marin nucléaire.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 20 août 2009.

Le 16 juillet dernier, le sous-marin “Tupi” a reçu des représentants des marines du Chili, de Colombie, des Etats-Unis, du Pérou et le président de la Société des Amis de la Marine (SOAMAR BRASIL), le Dr. Luiz Mariano Rebelo. La visite a été effectuée en commémoration des 95 ans du Commandemant de la Force des Sous-marins (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 17 août 2009.

La marine du Brésil a publié ce 16 aout, un communiqué en réaction à la publication dans le journal "O Globo" de la veille, d’un article sur le sous-marin nucléaire brésilien. La plupart des arguments du communiqué reprenant ceux du précédent communiqué, nous ne reproduisons ici que la partie du communiqué abordant des sujets (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180