• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 19 décembre 2018.

Les 13 et 14 décembre 2018, le chef d’état-major de la marine, s’est rendu au Brésil pour participer à la journée du marin et à la mise à l’eau du premier sous-marin Scorpène construit par le Brésil. A l’invitation de l’amiral Eduardo Leal Ferreira, chef d’état-major de la marine brésilienne, l’amiral Christophe Prazuck s’est rendu au Brésil, sur la base navale d’Itaguaí, pour (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 26 février 2008.

Le Brésil travaille avec l’Argentine pour développer un réacteur nucléaire compact pour produire de l’électricité — pas pour construire un sous-marin nucléaire — a déclaré lundi le ministre Brésilien de la défense en démentant un article paru dans la presse.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 24 février 2008.

Anciens rivaux militaires, qui en étaient arrivés à développer des programmes parallèles d’armes nucléaires, l’Argentine et le Brésil sont parvenus à dépasser définitivement cette relation historique de méfiance : ils ont décidé de construire ensemble un sous-marin nucléaire. C’est le ministre Brésilien de la défense, Nelson Jobim, qui l’a confirmé samedi devant Clarín, lors (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 22 février 2008.

Le commandant de la Marine, l’amiral Júlio Soares Moura Neto, a présenté mercredi 20 février devant le Conseil de Hautes Études et Évaluation Technologique de la Chambre des Députés les détails du Programme Nucléaire Brésilien et le projet de construction d’un sous-marin propulsé à l’énergie (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 13 février 2008.

En 2007, la Russie est devenu le deuxième plus gros exportateur d’armes, dépassée seulement par les Etats-Unis. Alors que Moscou cherche de nouveaux marchés, elle cherche de plus en plus des clients potentiels dans ce que Washington considère comme sa chasse gardée : l’Amérique Latine. Allant au-delà de ses contrats historiques avec Cuba pour s’introduire dans des marchés (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 12 février 2008.

Le Brésil veut devenir, avec l’aide de la France, le premier pays d’Amérique du sud à posséder une flotte de sous-marins nucléaires d’attaque (SNA). D’ici vingt ans, cinq SNA devraient être lancés. Leurs missions seront de protéger « les grandes richesses nationales de l’océan Atlantique » comme le pétrole et de prévenir « l’invasion d’un autre pays ou les actes de terrorisme (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 6 février 2008.

Le Brésil modernise ses 4 sous-marins U-209 de conception allemande avec des systèmes sonar, de commandement et de contrôle des armes Américains. Cela coutera environ 9 millions de $ par sous-marin.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 4 février 2008.

Les rêves du Brésil de devenir le premier pays d’Amérique Latine à posséder un sous-marin nucléaire, auraient été évoqués lors d’une visite en France la semaine dernière du ministre Brésilien de la défense.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 31 janvier 2008.

La presse brésilienne rapporte mercredi que la France a bien accueilli la proposition de créer une alliance constituée de vente de matériel et de transfert de technologies, et de coopération militaire, économique et culturelle.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 31 janvier 2008.

La France semble en capacité de renforcer de manière significative sa présence en Amérique latine. Alors que le président Sarkozy doit rencontrer son homologue brésilien Lula, le 12 février, Sao Paulo se montre ouvertement intéressé par la technologie française en matière de sous-marins.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 28 janvier 2008.

Le Brésil discute avec la France l’achat d’un sous-marin classique de classe Scorpène, pour 600 millions de $, avec un paiement sur 20 ans avec un intérêt annuel de 2,4%, rapporte l’envoyée spéciale de Folha à Paris, Eliane Cantanhêde.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 janvier 2008.

Des sources de l’entreprise française DCNS ont confirmé jeudi 17 janvier que DCNS avait présenté aux autorités Brésiliennes une proposition pour la fourniture d’un sous-marin à propulsion classique qui doit s’ajouter à la flotte actuelle de 5 sous-marins que ce pays possède.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 20 janvier 2008.

Les 4 sous-marins Brésiliens de la classe Tupi (U-209) et l’unique Super Tupi, conçus par la compagnie Allemande HDW, vont être modernisés par Lockheed Martin.

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180